SAMEDI 1 OCTOBRE 2022

Les actions américaines regagnent du terrain

Mardi 12 avril 2022 à 15h01

Suite à la forte baisse observée lors de la session précédente, les actions sont revenues à la hausse mardi matin.

Les actions américaines regagnent du terrain

Crédit Image : newsgater.com

Suite à la forte baisse observée lors de la session précédente, les actions sont revenues à la hausse mardi matin. Les moyennes majeures ont toutes grimpé en territoire positif, le Nasdaq, un acteur de haute technologie, affichant un gain remarquable.

Les moyennes majeures se sont retirées de leurs meilleurs niveaux lors des dernières transactions, mais restent actuellement positives. Le Dow est en hausse de 160,72 points, soit 0,5 pour cent à 34 468,80, le Nasdaq de 186,59 points, soit 1,4 pour cent à 13 598,55 et le S&P 500 est en hausse de 36,43 points, soit 0,8 pour cent à 4 448,96.

Le rebond à Wall Street intervient alors que les traders semblent optimistes quant au pic d'inflation suite à la publication du rapport du ministère du Travail sur les prix à la consommation au mois de mars.

Alors qu'une flambée des prix de l'essence a contribué à une hausse des prix à la consommation, les prix de base ont augmenté de moins que ce que les économistes avaient prévu.

Le ministère du Travail a déclaré que son indice des prix à la consommation avait bondi de 1,2 pour cent en mars après avoir grimpé de 0,8 pour cent en février. La forte hausse des prix à la consommation correspond aux estimations des économistes.

La hausse des prix à la consommation s'est produite alors que les prix de l'essence ont grimpé en flèche de 18,3 %, représentant plus de la moitié de la hausse mensuelle.

Alors que les prix du pétrole brut retirent de leurs récents sommets, Andrew Hunter, économiste américain principal chez Capital Economics, a prédit que la flambée des prix de l'énergie sera en partie inversée en avril et a dit s'attendre à ce que l'inflation énergétique diminue de manière significative au cours du reste de cette année.

Dans le même temps, le rapport indique que les prix à la consommation de base, qui excluent les prix des produits alimentaires et de l'énergie, ont légèrement augmenté de 0,3 % en mars, après avoir augmenté de 0,5 % en février. Les économistes s'attendaient à une autre augmentation de 0,5 %.

Le taux annuel de croissance des prix à la consommation s'est accéléré pour atteindre 8,5 % en mars, contre 7,9 % en février, affichant la croissance la plus rapide depuis décembre 1981.

Les prix à la consommation de base ont augmenté de 6,5 % d'une année à l'autre en mars, reflétant une hausse par rapport à la hausse de 6,4 % enregistrée en février. La croissance annuelle représente la plus forte hausse depuis août 1982.

« La flambée des prix de l'énergie a contribué à faire grimper l'inflation globale de l'IPC à un nouveau sommet de 8,5 % en 40 ans en mars, mais avec des effets de base qui devraient devenir beaucoup plus favorables et des signes de modération des gains mensuels des prix de base, nous nous attendons à ce que cela marque le sommet », a déclaré Hunter.

Les actions énergétiques rebondissent en même temps que le prix du pétrole brut, le brut pour livraison en mai ayant grimpé de 5,47$ à 99,76$ le baril après avoir chuté de 3,97$ à 94,29$ le baril lundi.

Reflétant la vigueur du secteur de l'énergie, l'indice Philadelphia Oil Service Index est en hausse de 4,1 pour cent et l'indice NYSE Arca Oil est en hausse de 2,8 pour cent.

Une vigueur significative est également visible parmi les stocks de logements, comme en témoigne la hausse de 1,8 pour cent affichée par l'indice du secteur du logement de Philadelphie.

Les actions de l'acier, des semi-conducteurs et des réseaux affichent également de solides performances ce jour-là, tandis que les actions pharmaceutiques font partie des rares groupes à résister à la tendance haussière.

Dans les transactions à l'étranger, les marchés boursiers de la région Asie-Pacifique ont affiché une performance mitigée lors de la négociation de mardi. L'indice Nikkei 225 du Japon a chuté de 1,8 pour cent, tandis que l'indice composite de Shanghai de la Chine a bondi de 1,5 pour cent.

Pendant ce temps, les principaux marchés européens ont tous évolué à la baisse ce jour-là. Alors que le Royaume-Uni » L'indice FTSE 100 ayant reculé de 0,7 pour cent, l'indice français CAC 40 et l'indice allemand DAX ont diminué de 0,4 pour cent et 0,3 pour cent, respectivement.

Sur le marché obligataire, les bons du Trésor rebondissent fortement après avoir fortement baissé au cours des dernières sessions. En conséquence, le rendement du billet de référence à dix ans, qui évolue à l'opposé de son cours, est en baisse de 7 points de base à 2,710 pour cent.

 

Mots-clés : session précédente, mardi matin

Catégories populaires
3
13
7
0
Abonnez-vous à notre newsletter

Nous détestons également le spam